Le Comité Français des Aérosols dresse un bilan de l’activité de l’industrie en 2020 - ADF&PCD and PLD Paris

19 & 20 Janvier 2022 | Paris Expo Porte de Versailles

Le Comité Français des Aérosols dresse un bilan de l’activité de l’industrie en 2020

Avec une année en dents de scie due à la crise sanitaire, le CFA a constaté une baisse du volume des générateurs d’aérosols de 5,9% tous segments confondus, avec 647 millions d’unités produites en France versus 688 millions d’unités en 2019.

Deux segments sont en recul, précise le CFA : les soins du corps, avec -8,4%, et l’entretien de la maison, avec -5,4%.

Toutefois, le CFA attire l’attention sur le fait que que d’importantes hausses sont à noter dans ces deux catégories :

  • Soins du corps : les générateurs d’aérosols classés dans « Autres Toilette » qui intègre les gels hydroalcooliques (+194%)
  • Entretien de la maison : Les assainisseurs d’air (+11%) ainsi que les insecticides (+4,1%)
    Les produits désinfectants qui entrent dans le segment « Autres Produits Ménagers » ont augmenté de façon très significative : + 215%.

Plus en détails, dans la catégorie des soins du corps, les déo et antitranspirants (-23%), les mousses capillaires et laques (-17%), les mousses et gels de rasage (-3%) sont en baisse, très surement dû au confinement, alors que la catégorie des produits solaires, brumisateurs, shampoings secs et autres, ont augmenté de 20%, ce qui peut être expliqué par un printemps et un été chauds.

Dans la catégorie entretien de la maison, c’est sans grande surprise que les assainisseurs d’air (+11%) sont en hausse, mais également les insecticides et produits horticoles, avec une hausse de 4,1%. En revanche, la catégorie Entretien tapis/textiles, produits pour les meubles, nettoyants pour four, nettoyants SDB et cuisine, produits pour cuir et chaussures et enfin autres produits
ménagers accuse une baisse de 36%.

Dans la catégorie Autre, les automobiles et cycles – peintures et vernis – industriel et technique ont accusé une légère baisse de 3,1%, les produits du segment pharmacie et vétérinaires ont également baissé de 1,9%. En revanche, le CFA a observé une nette hausse de 106% du segment alimentaire et divers.

Partagez cet article

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Les derniers articles d'ADF&PCD et PLD Paris

Retour haut de page