Vidéo | "La plupart des emballages de cosmétiques ne sont pas à usage unique" ; Hélène Orliac, FEBEA - ADF&PCD and PLD Paris

Vidéo | “La plupart des emballages de cosmétiques ne sont pas à usage unique” ; Hélène Orliac, FEBEA

ADF&PCD et PLD Paris s’entretient en exclusivité avec Hélène Orliac, responsable de l’environnement, de l’économie et de la régulation internationale à la FEBEA sur la loi d’économie circulaire pour les emballages.

Voici quelques extraits de cette interview exclusive (en français) :

Un aperçu des futures réglementations environnementales, notamment la loi sur la lutte contre les déchets et l’économie circulaire en France, et le pacte vert européen ; un cadre réglementaire pour accélérer la transition écologique des emballages.

Une discussion sur les emballages de produits cosmétiques et sur la question de savoir s’ils sont tous considérés comme emballages à usage unique. Hélène défend, avec quelques exemples intéressants, l’idée que la majorité des emballages cosmétiques ne sont pas à usage unique.

Si l’élimination des emballages plastiques à usage unique est réalisable, et quels sont certains des défis que nous pourrions relever en cours de route. Ce n’est pas un problème de respect des délais, mais une question de stratégie, de vision et d’objectif. Cela signifie-t-il qu’il faille éliminer la plupart des shampoings ? Cela signifie-t-il qu’il faille investir davantage dans les tests, les filières de recyclage et la recherche de fonctionnalités différentes ?

Pour éliminer les emballages en plastique, il faudra investir dans la recherche, en veillant à ce qu’ils soient conformes aux normes esthétiques, à la qualité de la marque, etc.

Partagez cet article

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Les derniers articles d'ADF&PCD et PLD Paris

Retour haut de page